mentions légales
DACRES éditions 33 rue Galilée 75116 PARIS

ISBN : 978-2-491939-22-9
Livre broché 116 pages
Format : 12,5 x 19 cm
Prix : 12 €
(11,37 € HT - TVA 5,5 %)

Télécharger la fiche en PDF
acheter en ligne

REFLETS
DE DACRES

N°16

LEUR LANGUE
PATERNELLE


Denis Fadda


résumé

Quand je parle cette langue étrangère qui est devenue mienne, je porte au plus profond de mes yeux l’image ineffaçable de mon père ; j’entends au plus profond de mes oreilles toutes les nuances de la voix de mon père. Le français est ma langue paternelle ». (Akira Mizubayashi)

Si tous ne l’expriment pas, les écrivains célébrés dans ce livre ont un rapport charnel avec la langue française ; elle est la langue qu’ils ont élue.
Boualem Sansal, Kenneth White, Jacques De Decker, Vassilis Alexakis, Akira Mizubayashi, Metin Arditi, Alexandre Najjar, Mohed Altrad, Miguel Bonnefoy, Hoai Huong Nguyen, Santiago Amigorena, pour ces écrivains, la langue adoptée est un refuge et une source. Pour eux tous – comme pour tant d’autres écrivains – la langue française est, métaphoriquement, leur « langue paternelle ».
Elle est une langue choisie par amour mais aussi, parce qu’elle leur permet de dire ce qui ne pourrait être dit dans leur langue maternelle. Les « mots du père » ne disent pas les mêmes choses que les « mots de la mère ».
Épouser la langue française, c’est d’une certaine façon s’émanciper, se libérer du déterminisme de la langue de naissance, c’est s’aventurer vers l’ailleurs, c’est mettre ses pas dans ceux de Rabelais, Montaigne, Pascal, La Fontaine, Bossuet, Voltaire, Rousseau, Montesquieu, Chateaubriand, Flaubert, Stendhal, Hugo, Senghor, Hampâté Bâ et tant d’autres, c’est faire briller une étoile nouvelle dans cette immense galaxie.

« Le français n’incarnait pas seulement un pays. Il était la vérité, le juste. Il était pour nous tous la langue paternelle ». (Metin Arditi)

Ce recueil rassemble les textes de discours prononcés annuellement, lorsque La Renaissance Française honore un auteur pour l’ensemble de son oeuvre, ou bien pour l’ouvrage qui vient d’être primé. Il s’agit de reconnaître le talent d’écrivains qui ont choisi la langue française pour construire leur oeuvre.

l'auteur

Universitaire, haut fonctionnaire international, Denis Fadda est l’auteur de nombreuses publications. Fervent militant de la francophonie, membre de divers jurys littéraires, Président honoraire de l’Académie des sciences d’outre-mer, il est président international de La Renaissance Française et codirige la revue de culture française, francophone et maghrébine Un coup de dés, publiée en Italie.