mentions légales
DACRES éditions 33 rue Galilée 75116 PARIS

ISBN : 979-10-92247-19-0
- 130 illustrations
- Couverture souple avec rabat
de 4e de couverture abritant un
DVD d’une trentaine de minutes.
. Format : 14,8 x 21 cm
Prix : 20 €
(18,96 € HT - TVA 5,5 %)

Télécharger la fiche en PDF
acheter en ligne

REFLETS
DVD

N°1

ILS L’ONT FAIT !

Dans les coulisses de l’OFLAG XVII A
(Edelbach 1940-1945)

Jean-Claude Leroux

Préface de Francine Christophe

résumé

1940-1945, l’OFLAG XVII A, Camp de Prisonniers de Guerre Officiers Français (et quelques Belges, Polonais...) situé en Autriche, à 108 Km au Nord-Ouest de Vienne, près du village d’Edelbach, tient ses 5 000 occupants en cage, dans un inconfort matériel, physique et moral représentatif de l’infernale condition du captif.
S’appuyant sur une documentation très complète et riche de nombreux détails et anecdotes, l’auteur nous invite ici à revivre la conception et la réalisation clandestines d’un document cinématographique unique au monde : un film d’amateurs, tourné à l’insu des gardiens allemands et des autres prisonniers, dont le réalisme illustre parfaitement ce que bon nombre de manuels d’histoire n’ont pas réussi à nous faire comprendre avec autant de force.
Cinquante «camarades de captivité» ont réussi à se mobiliser, au péril de leur vie, pour mener à bien cette formidable et passionnante aventure et oeuvre collective. Un grand «Merci» à eux d’avoir choisi ce moyen de montrer que «résister» peut également se concevoir autrement que par la violence des armes.
L’insertion, dans le livre, du DVD de la version commerciale du film, dont le titre «SOUS LE MANTEAU» est suffisamment évocateur, offre en bonus l’opportunité de visionner la concrétisation des efforts de ses 50 réalisateurs clandestins.

 

l'auteur

Quatrième et dernier enfant d’un couple d’instituteurs de la Somme, Jean-Claude LEROUX est le seul né après la Deuxième Guerre mondiale, en 1953, à Amiens.
Six ans furent nécessaires à son père, Alfred LEROUX, pour retrouver une forme physique correcte à la suite de cinq longues années de captivité, de 1940 à1945, passées au sein de l’OFLAG XVII A. C’est dans ce cadre qu’il devient l’un des 30 principaux réalisateurs d’une oeuvre collective et solidaire unique au Monde : un film clandestin, tourné au péril de leur vie, au nez et à la barbe des geôliers de l’impitoyable régime Hitlérien.
Durant son enfance et son adolescence, l’auteur boit les paroles par lesquelles son père et ses anciens camarades de captivité racontent, avec beaucoup de pédagogie, les prouesses d’imagination, de créativité, de courage, d’organisation, de sécurisation dont il a fallu faire preuve pour mener à son terme un projet aussi fou qui, 70 ans plus tard, force encore l’admiration de tous, en France comme à l’étranger.
Devenu à son tour formateur, en 1986, Jean-Claude LEROUX n’a eu de cesse de reconstituer le puzzle des innombrables informations grouillant dans sa tête, dans le but de concrétiser le devoir de mémoire auquel il s’est engagé. Depuis quinze ans, ses conférences-débats, véritables spectacles audiovisuels, sont le moyen qu’il a choisi de développer pour faire connaître les nombreux enseignements à tirer des particularités de l’OFLAG XVII A.
Sa passion et son enthousiasme se retrouvent dans ce livre étonnant.